Guy Carcassonne, dans cet entretien, raconte d’abord son parcours : sa formation à  la Faculté de droit de Nanterre, son orientation vers la carrière universitaire, son souci de marier les analyses de science politique aux analyses juridiques. Il relate également sur son engagement de constitutionnaliste dans les institutions politiques : auprès du groupe socialiste de l'Assemblée nationale, puis auprès de Michel Rocard alors ministre et plus tard Premier Ministre. La spécificité de la situation d'un gouvernement minoritaire (1988-91) est longuement évoquée dans la deuxième partie, de même que la philosophie du pouvoir qui a pu alors avoir cours. Il revient en outre sur sa participation à  l'élaboration de plusieurs textes constitutionnels de jeunes démocraties.

La troisième partie aborde les équilibres généraux de la Ve République puis revient sur le droit politique et, plus largement, sur la théorie du droit.

1ère partie:

2ème partie:

3ème partie:

Pour citer cet article :
Denis Baranger, Carlos-Miguel Pimentel, Armel Le Divellec «Entretien avec Guy Carcassonne », Jus Politicum, n° 2 [http://juspoliticum.com/article/Entretien-avec-Guy-Carcassonne-87.html]